Le blog de cuisine fun et décalé pour faire le plein de recettes facile, ludiques et colorées!
Par Sandra Thomann

Yaki Udon

Je suis une grande fan de la cuisine asiatique en général et encore plus particulièrement de la cuisine japonaise. J’adore les parfums subtils du mirin et de la sauce soja, alors je ne pouvais que craquer pour cette délicieuse recette de pâtes à la mode nipponne. Et vu que ce mois-ci le riz et les pâtes sont à l’honneur sur le site recette.de, j’en profite pour proposer cette recette au défi Pâtes et Riz ! Si vous êtes des adeptes de la cuisine japonaise vous aussi, vous connaissez certainement les nouilles udon qui sont, avec les soba, les nouilles les plus consommées au Japon. Elles sont préparées avec de la farine de blé, mélangée à de l’eau et du sel. Leur taille varie de 2 à 4 mm de largeur et elles peuvent se consommer chaudes ou froides.

Vous pourrez les retrouver sous 2 formes (comme les pâtes classiques): sèches ou fraîches. Dans cette recette j’ai utilisé des udon sèches, plus pratique pour moi car on peut en avoir sous la main dans le placard. Si vous utilisez des udon fraîches, zappez la phase de cuisson et rincez-les simplement sous un filet d’eau fraîche avant de les faire sauter. Le terme « yaki » signifiant « grillé », cette recette consiste donc simplement à faire « griller » (sauter) des nouilles udon. Après on ajoute ce que l’on veut selon ses goût et les saisons! Pour moi ce sera du chou chinois, que l’on commence à trouver de plus en plus sur nos étals (et dans les paniers de l’AMAP!) surtout en fin d’été/automne, et du porc mariné dans une sauce teriyaki (histoire de forcer encore plus le goût « yaki » grillé ^^). Il existe de très bonnes sauces teriyaki dans le commerce (j’utilise souvent celle de marque Ayam notamment) mais c’est encore meilleur si on la fait soi-même, surtout que c’est très facile! Je vous recommande juste de la réaliser la veille :)

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de repos : 2 heures

Temps de cuisson: 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

250 g de nouilles udon
2 cuillères à soupe d’huile de sésame
300 g de viande de porc (filet mignon pour moi)
150 g d’oignon émincé
300 g de chou chinois, en fines lanières
1 poivron rouge, en tranches fines
100 g de pousses de soja

Pour la marinade teriyaki:

125 ml de sauce soja
125 ml de mirin
50 g de sucre

Pour la sauce:

1 cuillère à soupe de sucre
60 ml de mirin
2 cuillère à soupe de sake
60 ml de sauce de soja

1) La veille, préparez la sauce teriyaki pour la marinade: mettez tous les ingrédients dans une casserole et portez à ébullition tout en remuant. Laissez cuire 4/5 minutes puis débarrassez dans un pichet et laissez refroidir.

2) Le Jour J, emballez votre viande dans du film fraîcheur et placez-la 15/20 minutes au congélateur, cela va permettre de couper plus facilement des tranches fines! Une fois découpée, mettez la viande dans un plat a gratin et recouvrez-la de marinade. Laissez mariner 2 heures au moins.

3) Faites cuire les nouilles dans une grande casserole d’eau bouillante pendant 3/4 minutes de moins que le temps recommandé sur le paquet. A la fin de la cuisson, égouttez-les, rincez-les puis mettez-les dans un un saladier rempli d’eau avec des glaçons. Cette étape est très importante car cela va empêcher les nouilles de coller ou de devenir « molassonnes »!

4) Mettez 1 cuillère à soupe d’huile de sésame dans votre wok bien chaud puis faites y revenir la viande 5 minutes en l’enrobant de marinade. Retirez du wok et réservez au chaud.

5) Dans le même wok, faites chauffer le reste de l’huile de sésame et faites-y sauter l’oignon, le chou, les pousses de soja et le poivron jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Mélangez tous les ingrédients de la sauce. Ajoutez les nouilles et la sauce, dans le wok mélangez bien et faites cuire encore 3/4 minutes jusqu’à ce que les nouilles soit tendres.

6) Répartissez les nouilles dans des bols et disposez la viande par dessus. Servez sans attendre.

Commentaires · 12

  1. Moi aussi je suis addict à la cuisine japonaise, il faut certains ingrédients de base dans son placard, comme le mirin, la sauce soja et du saké pour les assaisonnements. J’ai souvent tendance à
    aligner au dernier moment quelques gouttes d’huile de sésame pour donner encore plus de relief aux saveurs UMAMI ;-)

    Il y a longtemps j’avais vu un reporage sur les restaurants à udon, comme dans les teryaki et les sushi-bars, las pâtes sont faites devant vous, c’était impressionnant la façon qu’avait le maître
    Undon d’étirer la pâte et surtout de la débiter en longues longues « tagliatelles », ça avait l’air super simple… ça avait l’air hein!

    Besooooooooooos

  2. Ah oui pour moi aussi l’huile de sésame am_ne un « petit plus » qui fait voyager, j’adore!!!

    J’adorerais manger dans ce genre de restaurant, c’es vrai que quand on voit la dextérité des chefs cela semble facile mais quand on essaye de reproduire les gestes… aïe ^^

    Merci à toi pour ton passage ic, belle journée et à bientôt

    Besooooooos ♥

Laisser un commentaire

*

Le blog de cuisine fun et décalé pour faire le plein de recettes facile, ludiques et colorées!
Par Sandra Thomann