Roquefort

Voyage blogueurs Papillon – 2ème Partie – Millau, Peyre et les Caves Roquefort Papillon

Suite et fin du superbe séjour organisé par les Fromageries Papillon les 26 et 27 mai dernier! Dans cet article je vous amène du côté de Millau, célèbre pour son Viaduc et Peyre, classé parmi les plus beaux villages de France, pour enfin achever notre périple par la visite des caves d’affinage du fameux Roquefort Papillon (oui enfin du fromage!!!!)

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_17.jpg

C’est donc tôt dimache matin que notre petite troupe s’est mise en route pour l’embarcadère des « Bateliers du Viaduc » pour découvrir d’une autre façon le célèbre Viaduc de Millau. En effet, nous embarquons tous dans 3 barques pour passer sous le Viaduc et découvrir le paysage de Millau au fil de l’eau!

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_18.jpg

Ceux qui me connaissent bien, se douteront que ce n’était pas la partie du voyage la plus agréable pour moi, n’étant vraiment pas à l’aise sur l’eau… Heureusement, Emilie et Réjane m’ont bien encadrer sur mon esquife et je m’en suis sortie indemne lol cela aurait été dommage de louper un si beau paysage pour une toute petite phobie de l’eau de rien du tout ^^

Après être passés sous le Viaduc, nous découvrons à l’horizon le village de Peyre, classé parmi les plus beaux villages de France. Peyre est un village semi-troglodyte, entendez par là que les maisons sont construites contre la roche mais pas directement creusées à l’intérieur.

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_19.jpg

Finalement, nous achevons notre séjour dans les caves Roquefort Papillon à la découverte de l’histoire et du procédé de fabrication du roquefort! Pour la petite histoire, voici comment le roquefort serait né, à l’époque Romaine:

Un berger faisant paître son troupeau vers la grotte du Combalou avait pris pour habitude de déposer son repas composé de pain tartiné de lait de brebis caillé à l’intérieur de la grotte pour le conserver au frais (en gros comme nous, quand on met notre lunch-box au frais ^^). Mais un jour voilà qu’il croisa une jeune bergère fort jolie qui lui plût tellement qu’il lui couru après 65 jours durant (oui oui il est persévérant notre berger… mais il paraît qu’il n’y avait pas trop de bergère dans le coin à l’époque ^^). Du coup, il en oublia son casse-croûte. Lorsqu’il revient enfin à la grotte pour récupérer sa tartine, il la retrouva recouverte d’une pâte blanche et bleue. Il y goûta et l’apprécia… Le Roquefort était né.

 

 

 

 

 

 

Voilà pourquoi aujourd’hui encore, afin de pouvoir récolter le « Pénicillium Roqueforti » indispensable à l’élaboration du roquefort, les fromageries Papillon déposent tout simplement de gros pains de seigles sur les chants dans les caves. Ces pains étant cuits à très haute température ils ont une croûte quasi-brûlée et un mie encore humide, ce qui va permettre le développement du champignon.

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_20.jpg

 

Pour confectionner les fromages, le lait est acheminé jusqu’à la fromagerie PAPILLON seulement quelques heures après la traite. Après caillage, il est découpé en tout petits dés et on lui incorpore le « Pénicillium Roqueforti ». Après mise en forme, le fromage est égoutté et salé puis placé sur chant au coeur des caves.

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2013/01/photo_21.jpg

 

Et c’est dans ces caves que l’on retrouve les « fleurines », qui sont des failles naturelles formées il y a plusieurs millions d’années, durant la période du « Jurassique » (souvenez-vous, la fameuse grotte de notre berger!!). Les fleurines sont des sortes de cheminées naturelles au coeur de la roche, qui ventilent les cavités, maintiennent une température et une hygrométrie constantes. Dès lors, le « Pénicillium Roqueforti » va pouvoir poursuivre son lent travail et étendre ses veinures bleues au coeur de la pâte.

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/cave_r10.jpg

© Illustration de la cave – Fromageries Papillon

 

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_22.jpg

 

Voilà pourquoi le fromage de roquefort, AOC depuis 1925, ne peut être fabriqué que sur le site de Roquefort, seul à posséder cette spécificité géologique.

Le fromage sortira de cave en moyenne, 150 jours et plus de 70 contrôles qualité plus tard pour arriver jusque sur nos tables!.

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/06/photo_24.jpg

 

Plus d’infos? Envie de visiter les caves vous aussi? C’est par là:
Fromageries PAPILLON
8 bis avenue de Lauras
12250 Roquefort sur Soulzon
http://www.roquefort-papillon.com

 

 

 

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2013/01/photo_25.jpg

Un grand grand merci à toute l’équipe des Roquefort Papillon pour ce beau séjour et toutes les choses apprises sur l’huile d’olive et le roquefort papillon.

A Nelly, Marion, Maryon et Xavier, pour la super organisation et leur bonne humeur

Et à tous mes blogopotes avec qui j’ai passé de si bons moments:

Agnès – Bikini et Gourmandise

Apolina – Bombay-Bruxelles

Elisabeth – Saveurs Lozériennes

Emilie – Griottes

Laurence – La popote de Lolo

Marina – Parmesan et Paprika

Nadia – Paprikas

Réjane – In the Food for Love

Sandra – Ok Ce bon !

Sylvain – Un peu gay dans les coings…

Valérie – Marcia’Tack

Sans oublier notre Chef Damien adoré ;)

 

Article séléctionné en Une de LibéFood

Voyage-Papillon-2eme-partie.jpg

2 commentaires

  • J’ai appris plein de choses en lisant ton article!

    Déjà que le paysage à Millau est vraiment magnifique vu de l’eau (tu as vraiment bien fait de faire face à ta peur et d’avoir pu en profiter :)). Le village de Peyre est juste magnifique avec ses
    maisons imbriquées dans la roche. J’adore ce genre de région pleine de charmes.

     

    Et ensuite l’histoire du Roquefort est juste trop mignonne avec le berger et la jeune femme! Comme quoi, l’amour fait de bons plats ;) En tout cas, ce fromage nécessite de la patience pour être
    bon. J’aime bien car je toruve que c’est comme dans la vie : les jolies choses doivent prendre le temps de mûrir pour être apprécier à leur juste valeur :)

     

    Bisous et merci pour ce voyage!

  • Un résumé de seconde partie de voyage plus que complet ! Tes photos sont vraiment chouettes Sandra…

    bises

    Maryon de l’équipe du blog Les recettes Roquefort Papillon

Laisser un commentaire