Jerusalem, Ville festive, jeune et</br>colorée

Comme je vous en avais parlé dans mon premier article dédié à la vieille ville de Jérusalem, j’ai été frappé dès mon arrivée par le côté jeune et festif de la ville. J’ai eu la chance d’être invitée dans le cadre du festival « Open Restaurant » qui met en valeur la ville et ses chefs au travers d’animations culinaires et le séjour à débuté sur les chapeaux de roue avec une soirée privée dans… une rame de tramway privatisée pour l’occasion afin d’y faire la fête!! Au programme des décorations et guirlandes lumineuses, de la musique, des chants et des centaines de jeunes là pour passer un bon moment tous ensemble. Au terminus, un buffet composé par des chefs de la ville nous attend, histoire de gouter à quelques spécialités et d’autres créations. Et nous avons même pu échanger avec le Maire de la ville qui venait inaugurer la manifestation.

Fête à bord d'un tram à Jérusalem

Le programme culinaire s’annonçait festif pour mon plus grand bonheur! Et afin de découvrir Jérusalem par sa culture culinaire, quoi de mieux qu’une visite de marché? Dès le premier jour, nous nous sommes donc rendus au très coloré marché Mahane Yehuda, également connu sous le nom de « Shuk ». A l’image de Jérusalem, sont marché est très éclectique, mêlant tradition et modernité dans une ambiance joyeuse et colorée.

Ici on trouve tout ce qu’il faut et je crois que je me suis arrêtée à tous les étals pour humer les saveurs des épices, goûter le halva, les fruits frais et secs,…

Le soir, le marché change totalement de visage, les rideaux en fer des échoppes laissent apparaître des portraits graffés par des artistes de street art représentant les propriétaires des boutiques ou des personnalités de Jerusalem. Des bars et stands de street food ponctuent les allées noires de monde où les jeunes rient et écoutent de la musique fort (très fort ^^). La jeunesse locale et les touristes s’y mélangent pour passer un bon moment et la soirée se continue dans les nombreux restaurants qui ont ouvert tout autour du marché ces dernières années.


Jerusalem Bar

Durant le séjour, j’ai pu découvrir plusieurs tables de Jérusalem où de jeunes chefs revisitent la cuisine traditionnelle pour lui insuffler un vent de modernité, s’inspirant de différentes cultures et s’essayant à des saveurs différentes.

Non loin du marché, le restaurant de Dwiny invite à faire une pause dans un décor hors du temps. Au menu, des plats street food servis dans des pain pita, des salades fraîches et colorées, des oignons frits, etc…

Casseroles

Dwiny Pita Bar
6 Beit Yaakov
Jerusalem

Dans le secteur de l’ancienne gare de Jérusalem qui a été transformé pour accueillir des boutiques et restaurants, le Chef Roni Finzi propose une cuisine aux inspirations asiatiques: salade de papaye verte, woks, etc… mais aussi des burgers absolument délicieux!
Chef Roni Finzi

Station 9
David Remez St 4
Jerusalem

Pour tester une cuisine d’inspiration méditerranéenne mais très moderne, direction le Medita et ses nombreuses assiettes pour goûter à tout façon messe: caviar d’aubergine, salades au citron confit, viande de boeuf ultra fondante à la grenade, … Et au dessert l’inspiration est clairement française avec coulant au chocolat et macarons!

Medita
101 Derekh Khevron
Jerusalem

J’ai été vraiment agréablement surprise par toutes les animations et sorties qu’offre la ville de Jérusalem. C’est très jeune, ça bouge, c’est festif et c’est l’un des côté que j’ai vraiment adoré. Jérusalem est une ville très éclectique et cosmopolite qui est vraiment à découvrir!

Séjour offert

Noter l'Article

    Laisser un commentaire

    * champs obligatoires.
    (votre adresse de messagerie ne sera pas publiée)