J’aime la Mortadella Bologna</br>IGP…

… Voilà vraiment une phrase que je n’aurais jamais pensé écrire un jour ^^ Parce que si vous m’aviez demandé il y a encore 1 mois si j’appréciais la mortadelle, je vous aurais répondu avec un air de dégout que « non, non, non jamais je ne pourrais manger ce truc »…

Oui mais ça c’était avant

Avant que je découvre la vraie Mortadella Bologna IGP, avant que je vois comment elle est fabriquée avec amour et passion, avant que je réaliser que la Mortadella Bologna, ça n’a rien, mais alors vraiment rien à voir avec ce que j’avais pu goûter auparavant et qu’on m’avait vendu sous ce nom!!

Pour ça, il va falloir nous rendre à la deuxième étape de notre voyage gourmand, direction Bologne! Une ville magnifique avec un très beau centre et une cathédrale à visiter absolument!

Bologne - Sandra Pascual-02-8046Bologne - Sandra Pascual-01Bologne - Sandra Pascual-03

Bon trêve de tourisme, revenons-en à notre mortadelle^^ Alors déjà la Mortadella Bologna IGP c’est 4 ingrédients, pas plus… enfin, allez, je vous en autorise un 5ème si c’est des pistaches et que vous aimez ça, mais sinon basta! La Mortadella Bologna c’est de la viande  (maigre et gras comme toute bonne charcuterie) qui provient de porcs du nord de l’Italie, de l’ail, du sel et du poivre en grain… c’est tout… Surtout rien qui colore le truc en rose hein!!!

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-02-7954Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-01-7958

Le maigre, c’est de l’épaule, qui est congelée pour pouvoir être broyée ensuite plus facilement et ne pas se transformer en bouillie. Elle est d’abord découpée en gros cubes puis passée par un hachoir fin mélangée au sel et à l’ail.

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-03-7968Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-04-7971

Ensuite on lui ajoute le gras, coupé en dés et pré-cuit, et les grains de poivre, avant de l’injecter dans un boyaux. Celui-ci peut être naturel ou synthétique, l’avantage des boyaux synthétiques étant qu’on a plus de liberté au niveau de la taille. Perso, je préfère le boyau naturel, c’est plus joli ^^

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-07-7986

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-08-7990

Et puis surtout avec le boyaux naturel il y a une phase de production bien spécifique: le ficelage! Tout un art, réalisé par un expert aux doigts agiles qui fait cela depuis plus de 30 ans! Imaginez: on lui a demandé de ralentir un peu ses gestes pour que nous puissions suivre, ce qui m’a permis de filmer cette petite vidéo pour que vous puissiez vous faire une idée ;-)

 

 

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-09

Après le ficelage, zou, on passe à la cuisson! Les Mortadella Bologna IGP sont enfermées dans un four à chaleur sèche à 90°C jusqu’à ce que la température à cœur soit de 70°C. En gros, comptez 1 heure de cuisson par centimètre de diamètre! Ensuite, elles passent à la douche pour refroidir à une température de 7°C à cœur plus rapidement. En fait, c’est un peu un spa pour Mortadelle ^^

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-11Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-12

Comme toutes les charcuteries, il faudra la consommer assez rapidement, surtout une fois entamée, alors on choisi son camp: plutôt tranche fine ou petits cubes? Je vous assure que le goût n’est pas le même ;) Sinon vous avez aussi l’option mousse avec de la ricotta qui n’est pas mal du tout, sur des toasts de pain grillé (à réessayer très vite à la maison!!)

Mortadella-Bologna-IGP-Sandra Pascual-14

J’ai enfin découvert ce qu’était la vraie Mortadella Bologna IGP et ai pu l’apprécier à sa juste valeur! J’ai aussi pu voir que c’était un produit de qualité, réalisé avec peu d’ingrédients, qui sont rigoureusement sélectionné. Bref, un vrai bon produit fait avec amour et passion!

Plus d’infos sur la Mortadella Bologna IGP? La vraie? Je vous invite à consulter le site du consortium : http://www.mortadellabologna.com/ ou leur page Facebook: https://www.facebook.com/MortadellaBologna

Noter l'Article

    Laisser un commentaire

    * champs obligatoires.
    (votre adresse de messagerie ne sera pas publiée)