Restaurant La Casserole, Strasbourg

Lorsque l’on passe la porte de La Casserole à Strasbourg, on entre dans une bulle, un cocon à l’ambiance douce et feutrée, propice à passer un moment de détente et de convivialité

Cédric Kuster, après avoir fait ses armes au Crocodile, à imaginé ce lieu en reprenant l’ex « Casserole des Girardins » et en la re-décorant complètement: tons clairs, lignes épurées, ambiance feutrée et « cocooning », le pari est réussi: on s’y sent tout de suite bien!

J’aime ce mur en cuir très doux aux reliefs de magnolia, et les fleurs fraîches sur toutes les tables, j’aime le paravent en verre moiré, et la vitrine de spiritueux rétro-éclairée, j’aime ces banquettes en velours aux larges coussins qui invitent à la détente. Tout est dans les petits détails, on sent que chaque élément a été réfléchi et choisis avec amour.

A l’image du propriétaire, toute l’équipe est jeune (une trentaine d’année) et dynamique. La Casserole est un restaurant gastronomique certes, mais moderne! Cela se ressent dans l’ambiance, le service mais aussi dans l’assiette où le Chef Marc Weibel propose des plats originaux privilégiant le local et la saisonnalité (et ça vous le savez c’est trèèèèèèès important pour moi ^^). Chaque assiette est un petit tableau où le chef joue sur les saveurs, les textures, les alliances étonnantes.

Au moment de ma visite, j’ai pu découvrir la carte d’été du restaurant. Une carte tout en fraîcheur et en légèreté qui invite à la gourmandise.

Des entrées estivales, pleines de fraicheur

Pour démarrer mon repas, je me devais de goûter le foie gras (ici en demie-portion), passage obligé pour l’amatrice que je suis dès que je visite un nouvel établissement ^^ Celui de La Casserole est élaboré sur place à partir de foie de la ferme Schmitt et il a du caractère et de la saveur. Mêlé aux cerises et gel d’amaretto, l’assiette est très douce et suave.

On passe aux entrées à proprement parler (ben oui le foie gras ça compte pas, c’est pour s’ouvrir l’appétit #gourmande) avec la Tomate Mozzarella, version 2016 ou 2.0 pour les plus geek d’entre nous ^^. Plat signature de l’établissement, réclamé à corps et à cris par la clientèle, elle revient revisitée mais toujours aussi surprenante et savoureuse: tomates anciennes, sorbet de mozzarella, crumble croustillant, un délice tout en légèreté.

Attention coup de coeur: la Bouillabaisse rafraîchie. le nom ne m’avait pas accroché sur la carte et pourtant! Cette entrée est une véritable explosion de saveurs et de fraicheur: des poissons à la cuisson parfaite, un jus plein de goût, de la rouille mousseuse et des croutons aux olives, c’est juste, c’est parfait, je vous recommande de craquer pour cette entrée!

Des plats goûteux tout en délicatesse

Que vous soyez viande ou poisson, il y a de quoi faire sur la carte (à noter que des plats en version végétarienne peuvent vous être proposés sur simple demande, encore mieux si vous le précisez à la réservation ;)). Nous avons opté pour l’audacieux Dos de maigre accompagné d’une mousseline de céleri rave et d’un condiment de framboise, c’est frais et léger, et la framboise vient ramener un peps fruité à l’assiette très agréable.

En grande carnivore, je n’ai pu résister à la pièce de Boeuf Herdshire. La viande provenant de la boucherie Riedinger Balzer à Vendenheim est juste sublime, persillée comme il faut, tendre et goûteuse. Et que dire du jus…. à part que je l’ai saucé jusqu’à la dernière goutte avec le délicieux pain du restaurant ^^ {A noter suite à mes déconvenues avec la commande de viande bleue, qui n’arrive jamais bleue, ici pas de soucis, cuisson respectée et parfaite ;)}

Des desserts légers et fruités

Du côté des desserts, on reste dans les mariages audacieux avec mon coup de coeur chocolaté: un crémeux très noir et fort en goût, des tomates cerises et un sorbet au poivron rouge. A tester vraiment car l’alliance est superbe, le dessert est trés équilibrée et pas sucré, tout comme j’aime.

Pour plus de fraîcheur et un côté acidulé, optez pour le citron et sa glace au chèvre, accompagné de fraises fraîches et de basilic, un vrai dessert estival très frais et léger.

Une sélection de mignardise accompagnera votre café, mais si comme moi vous vous l’êtes joué grand gourmand et qu’il n’y a plus de place, la maison vous proposera un joli ballotin pour ramener ces douceurs chez vous! J’ai beaucoup apprécié l’attention et cela permet de se remémorer encore ce bon moment le lendemain avec un bon thé :)

En résumé, j’ai passé un excellent moment à La Casserole et je compte bien renouveler l’expérience très rapidement pour goûter les autres plats à la carte. L’ambiance est raffinée sans être oppressante, le service efficace et attentionné sans être guindé.

Concours Commerce Design Strasbourg Eurométropole

Je vous en ai parlé récemment, j’ai la chance de suivre le Concours Commerce Design 2016 en partenariat avec la CCI pour vous parler de mes coups de coeur et vous encourager à voter pour eux. Et La Casserole en fait partie! Le Jury a été séduit par le design du restaurant et je dois dire que je les comprend à 100%, je suis moi aussi complètement séduite par le lieu (sans parler du contenu des assiettes!).

Pour les soutenir et leur permettre, pourquoi pas, de remporter également le Grand Prix du Public, je vous invite à voter pour La Casserole, soit par internet directement sur le site du concours ou alors en vous rendant directement à la Casserole (profitez-en pour goûter leur cuisine!) et en postant un selfie sur instagram en taguant ##StrasbourgDesign + #LaCasserole. {Je vous donne l’exemple sur mon Instagram!}

La Casserole

Infos pratiques:

Où? 24 Rue des Juifs 67000 Strasbourg
03 88 36 49 68
www.restaurantlacasserole.fr

Quand? Du mardi midi au samedi soir (fermé dimanche et lundi)

Combien? Menu du déjeuner à 39 € entrée, plat, dessert (hors boissons) – A la carte environ 80 €

Noter l'Article

    Laisser un commentaire

    * champs obligatoires.
    (votre adresse de messagerie ne sera pas publiée)