Ingrédients

Zoom sur… Le Galanga

Qu’est-ce que le Galanga?

Le Galanga est un proche cousin du gingembre et se présente comme lui sous la forme d’un rhizome bien dodu et ramifié. Par contre, le rhizome du galanga est légèrement plus gros, de couleur claire avec des anneaux plus marqués et rosés.

Le Galanga frais a une odeur et une saveur qui rappelle celle du gingembre mais avec une touche légèrement citronnée qui rappelle le Combava (un petit citron vert bien parfumé).

Pour ma part je trouve qu’il aromatise plus subtilement les préparations que son cousin au goût plus prononcé, je lui trouve même quelques notes de rose. Tout comme le gingembre, le galanga donne un léger piquant aux plats et a la réputation d’être aphrodisiaques.

On en trouve deux catégories : Grand Galanga et Petit Galanga. Le Petit galanga est censé être plus aromatique que son grand frère et s’utilise en tant que « légume » mais il reste assez rare, je n’en ai d’ailleurs jamais croisé (mais je cherche toujours ^^).

Le Grand Galanga (également appelé « gingembre du Laos » ou « gingembre thaï ») est quant à lui plus connu et vous aurez moins de mal a le retrouver en magasin. Les deux espèces de galanga (petit et grand) sont largement utilisées dans la cuisine d’Asie du sud-est et vous le retrouverez donc souvent dans les plats thaï qu’il parfume délicatement, particulièrement dans les plats de volaille et de fruits de mer.

Les Indonésiens utilisent fréquemment des tranches ou de la poudre de galanga pour confectionner le traditionnel « nasi goreng » (riz frit avec des légumes et de la viande ).

Où le trouver?

Vous trouverez le galanga frais entier ou en tranche dans les épiceries asiatiques au rayon des herbes fraîches. Vous le retrouverez souvent avec ses cousins: gingembre, curcuma, galanga camphré, … Choisissez des rhizomes jeunes et clairs, plus parfumé, plus juteux et moins coriaces! Si les rhizomes tirent sur le brun et sont durs passez votre chemin!

Vous pourrez également trouver le galanga sous forme de poudre ou de racines séchées en épicerie orientale. Mais franchement, pour profiter au mieux de sa saveur si subtile je vous recommande vraiment de privilégier le galanga frais qui sera beaucoup plus parfumé.

Conservation/Consommation

Pour utiliser le galanga dans vos plats, le mieux est de le râper très finement car ce rhizome est très fibreux. J’utilise toujours ma fidèle microplane qui convient très bien pour venir à bout rapidement d’un morceau de galanga ^^

Plus fragile que le gingembre, vous pourrez le conserver dans une petite boite dans le compartiment légumes du réfrigérateur. Il est également possible de le congeler, soit en le coupant en rondelles, ou en le hachant et en congelant des petites portions.

Qualité nutritive

En plus de sa saveur délicieuse, le galanga possède bien des vertus! Il facilite la digestion, est efficace contre les vertiges, ainsi que contre les nausées (le mal des transports, …) et ouvre l’appétit.
Les recettes sur le blog

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/08/raviol11.jpgRavioles Thaï de Langoustines

Quelques idées sur la blogosphère culinaire

Agneau au galanga

chez l’île aux épices

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/03/agneau-au-galanga-Thai-vietnamien.jpg

Tom Yam ou soupe de crevettes au galanga

chez Cookinkat

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/03/5692916828_6b0f9e3df5_b.jpg

Dumplings aux crevettes, galanga, bok choy, citronnelle et champignons énoki

chez Face Food

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/03/26105328_p.jpg

Ayam Kuning ou poulet jaune indonésien

chez 1001 Recettes

https://cuisine-addict.com/wp-content/uploads/2012/03/DSC_2172_DxO.jpg

Sources: web, wikipédia

8 commentaires

Laisser un commentaire