Ingrédients

Zoom sur… Le Pitaya ou Fruit du Dragon

Comme je vous l’avais annoncé dans les nouveautés à venir sur le blog, je vais vous proposer régulièrement des articles sur certains ingrédients un peu « exotiques » ou « spéciaux » que j’utilise dans mes recettes. Je commence cette série aujourd’hui avec le Pitaya ou Fruit du dragon que vous avez pu découvrir dans ma recette spécial St Valentin: Panna Cotta Pitaya & Ylang-Ylang, Chantilly au Gingembre et son coulis framboise/Pamplelousse

Qu’est-ce que le pitaya?

Le pitaya ou pitahaya, connu également sous le nom de « fruit du dragon », pousse sur différentes espèces de cactus originaires du Mexique. Il est actuellement essentiellement produit en Colombie et au Mexique.

C’est un gros fruit à la peau rose vif recouverte d’écailles (d’où son nom de dragon ^^) qui pèse environ 350 grammes mais peu atteindre 700 g. Sa chair ressemble à celle du kiwi par sa texture et la présence de petits pépins noirs.

Il existe trois sortes de fruits provenant d’espèces différentes:

  • pulpe blanche et peau rose, c’est celui que vous trouverez le plus couramment,
  • pulpe rouge et peau rose,
  • pulpe blanche et peau jaune.
Zoom sur... Le Pitaya ou Fruit du Dragon

Où le trouver?

Encore pratiquement inconnu en France en 1995, le pitaya fait désormais partie intégrante de l’offre en fruits tropicaux des grandes surfaces. Vous pourrez donc le trouver facilement en hypermarché et d’autant plus dans les épiceries asiatiques. Par contre côté prix, comme de nombreux fruits exotiques, il n’est pas « donné », comptez environ 17 € le kilo en grande surface.

Qualité nutritive

Le pitaya est très pauvre en calories : 100 grammes de fruit ne contiennent qu’une cinquantaine de calories. Par contre il est riche en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants et bêtacyanine (principalement la variété à chair rouge).

Consommation

C’est surtout la couleur attrayante du fruit qui pousse à son achat, plus que sa qualité gustative: son goût n’est vraiment pas très prononcé et on ne peut pas dire qu’il apporte un réel plus à une recette au niveau du goût.

Par contre, esthétiquement il sera du plus bel effet dans vos recettes, en donnant par exemple une touche de couleur exotique à une simple salade de fruit! Généralement on le déguste à la petite cuillère, après l’avoir coupé en deux, comme pour un kiwi. On peut également en faire du jus et la fleur du pitaya, qui est également comestible, est utilisée en infusion en Amérique centrale.

Les recettes sur le blog:


Panna cotta au Pitaya, chantilly gingembre


Pavlova exotique

Sources: web, wikipédia

22 commentaires

Laisser un commentaire