Recette de pot au feu

Pot au feu traditionnel {et conseils pour le réussir!}

LE grand classique de la cuisine française dès que les températures commencent à descendre, encore meilleur réchauffé!

Dès qu’il commence à faire un peu froid, je prend plaisir à ressortir mes cocottes pour réaliser les plats traditionnels, mijotés et réconfortants, pour affronter les jours gris avec gourmandise. C’est le cas du pot-au-feu, THE plat base of de l’hiver selon moi, dont le bouillon, si vous en avez trop, pourra servir de base pour vos soupes maison.

Je vous propose ma recette, très traditionnelle car c’est comme cela que je l’aime et je vous donne quelques astuces pour réussir ce plat de grand-mère chez vous.

Bien choisir son contenant

La cuisson du pot au feu se fait en cocotte, préférez-la en fonte pour une meilleur répartition de la chaleur, mais une cocotte en inox fera très bine l’affaire aussi. Choisissez-la suffisamment grande pour contenir tous les ingrédients du pot-au-feu.

J’évite la cuisson à l’autocuiseur (cocotte-minute) car même si elle réduit le temps de cuisson, elle donne une viande très filandreuse.

Bien choisir ses viandes

Le choix des viandes est un des points important pour la réussite de votre pot-au-feu, il vous faut 3 morceaux différents (minimum) de viande de boeuf, on joue sur le goût et la texture pour un plat équilibré et goûteux. Choisissez au moins (en gras mes préférés ^^):

  • 1 morceau gras: plat de côte, tendron, flanchet,…
  • 1 morceau peu gras: paleron, macreuse, joue,…
  • 1 morceau gélatineux: queue, jarret, gite,…

J’y ajoute également des os à moelle car j’adore les tartiner sur une bonne tranche de pain grillé pour accompagner le bouillon. Afin de les garder entier et ne pas perdre la moelle dans le bouillon, il suffit de les emballer dans une bande de papier cuisson et de ficeler le tout bien serré.

Un bon bouillon

Outre les légumes et la viande, pensez à l’oignon piqué de clous de girofle et au bouquet garni pour parfumer votre bouillon. Le bouquet garni se compose de persil, thym et laurier que vous ficelez dans une feuille de poireau.

Pour que le bouillon soit limpide, veillez à:

  • écumer régulièrement lors de la cuisson des viandes,
  • faire cuire les pommes de terre à part, car elles ont tendance à troubler le bouillon,
  • dégraisser le bouillon en fin de cuisson avant d’ajouter les quenelles. Pour cela, je réalise mon bouillon la veille et je le laisse refroidir, il me suffit alors de retirer la pellicule de graisse en surface. Mais vous pouvez également le filtrer encore chaud au travers d’un torchon mouillé à l’eau glacée, il retiendra le gras.

Avec toutes ses astuces, votre pot-au-feu sera au top et régalera vos proches!!! Voici enfin ma recette, que vous pourrez customiser à votre goût en ajoutant d’autres légumes (céleri-rave, topinambour,…) et en jouant sur le choix des viandes :)

Recette de pot au feu

Pot-au-feu traditionnel

LE grand classique de la cuisine française dès que les températures commencent à descendre, encore meilleur réchauffé!
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 3 heures
Temps total: 3 heures 20 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingrédients

Instructions

  • Mettez tous les morceaux de viande (sauf les os à moelle) dans une grande cocotte et couvrez d’eau. Portez à ébullition et écumez au besoin. Ajoutez le bouquet garni et une poignée de gros sel puis laissez cuire 2 heures sur feu doux.
  • Pendant ce temps, lavez et épluchez tous les légumes. Coupez les oignons en deux et piquez-y les clous de girofle.
  • Au bout des 2 heures, ajoutez les os à moelle et tous les légumes, sauf les pommes de terre, dans la cocotte. Prolongez la cuisson pendant 1 heure à feu doux.
  • Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre à part dans du bouillon prélevé dans la marmite.
  • A la fin de la cuisson, retirez la viande, les légumes et les os à moelle et disposez-les sur un plateau. Réservez au chaud.
  • Plongez les quenelles quelques minutes dans le bouillon puis servez le pot au feu accompagné de pain grillé, de moutarde et de fleur de sel.
Vous avez testé cette recette?Mentionnez @CuisineAddict sur instagram ou tagguez #cuisineaddict!

Pot au feu traditionnel

Répondre à Sandra Annuler la réponse

5 commentaires
  • je ne suis pas de votre avis de mettre toutes les viandes en même temps départ à l’eau froide. Le départ à l’eau froide privilégie la qualité gustative du bouillon donc y mettre le plat de côte, la queue, les os. Un plongeon dans l’eau bouillante va favoriser la qualité gustative des viande moins grasses, paleron et surtout la joue.
    Et une branche de céleri …
    C’est quoi les quenelles à soupe ?

    • Bonjour,
      Merci pour votre remarque interessante, j’ai toujours procédé ainsi (départ eau froide) pour le goût du bouillon mais votre point de vue est intéressant. Vous préconisez donc de démarrer eau froide avec le plat de côte et la queue de boeuf puis de rajouter le paleron une fois l’ébullition atteinte?
      Pour les quenelles à soupe, ce sont des quenelles à base de moelle que l’on met dans le bouillon.

    • Bonjour,
      Je les achète chez mon boucher mais vous pouvez effectivement les trouver au supermarché, au rayon boucherie (avec les abats souvent).
      Bonne journée!

Suivez-moi!

Pour ne rien manquer de l'actualité du blog, rejoignez-moi sur mes réseaux sociaux!